Article abstract


Introduction: la check-list (CL) de sécurité au bloc opératoire est un outil de qualité qui permet de réduire la morbimortalité péri opératoire. C’est une des exigences de la Haute Autorité de Santé (HAS) française dans la procédure de certification des établissements de santé. L’objectif de ce travail est de réaliser une évaluation quantitative et qualitative de l’utilisation de cet outil au sein du bloc opératoire central du centre hospitalier Régional de Saint Louis.

 

Méthodes: une évaluation prospective des indicateurs de l’utilisation pratique de la check-list et de son apport dans l’amélioration des pratiques chirurgicales au bloc opératoire du centre hospitalier régional de Saint-Louis a été entamée depuis son lancement en mars 2016.

 

Résultats: le taux d’utilisation de la CL était de 75%, le taux de conformité était de 60%; le taux de renseignements était de 99% pour les items pré-induction, 93% pour les items pré-incision et 88% pour les items postopératoires. Seules 73% des CL analysées avaient été remplies avec une communication orale effective aux trois temps. La CL a permis de détecter des dysfonctionnements matériels et/ou des événements indésirables dans 15% des cas. Aucune erreur d’identification de patient ni de coté opéré ne furent objectivées dans notre étude.

 

Conclusion: la CL participe au développement de la culture de sécurité dans les blocs opératoires, et a débouché sur la mise en place d’une cartographie des risques au bloc opératoire. Certes importante, elle ne doit néanmoins pas être présentée comme l’outil magique pour éviter les erreurs, mais s’intègre dans l’amélioration de la qualité des soins avec d’autres programmes comme le signalement d’évènements indésirables et les revues de morbi-mortalités.


English abstract

Introduction: safety checklist (CL) in the operating block is a quality tool which allows to reduce perioperative morbidity and mortality. That is one of the French National Health Authority requirements for the certification procedure of healthcare institutions. This study aimed to conduct a quantitative and qualitative evaluation of the use of this tool in the central operating block at the Regional Medical Center in Saint Louis. Methods: a prospective evaluation of the indicators for monitoring the practical use of the checklist and the contribution to the improvement of surgical practices in the operating block at the Regional Medical Center in Saint Louis was initiated since the launch of this study in March 2016. Results: CL utilization rate was 75%, compliance rate was 60%; information rate was 99% for the pre-induction items, 93% for the pre-incision items and 88% for the postoperative items. Only 73% of analyzed CL were filled with an effective oral communication according to the three items. CL helped to detect hardware failures and/or adverse events in 15% of cases. No patient’s identification or operated side error were objectified in our study. Conclusion: CL contributes in the development of the culture of patient’s safety in the operating block and has led to the establishment of a risk mapping in the operating block. Nevertheless, while important, it shouldn’t be considered a magic tool to avoid errors but integrated into the improvement in health care quality with other programs such as the reporting of adverse events and the the review of morbidity and mortality.

Key words: Checklist, security, operating block, Hospital