Article abstract


La procalcitonine (PCT) est un marqueur de gravité du sepsis, dont la valeur absolue et la cinétique sont corrélées à la sévérité de l'infection. On rapporte le cas d'un patient qui présente une PCT très élevée sans relation avec un sepsis. Il s'agit d'un homme âgé de 55 ans, admis en rhumatologie pour des lombosciatalgies hyperalgiques fébriles. Le bilan biologique a montré une hyperleucocytose à 15000 élément/mm3 à prédominance neutrophile, associée à une CRP et une PCT sériques, respectivement à 305 mg/l et 2,5ng/ml. Devant ce tableau évocateur de sepsis, des hémocultures étaient réalisées et un traitement antibiotique probabiliste était instauré. L'absence d'évolution favorable du malade ainsi que la discordance entre les chiffres de la PCT demeurant très élevés et les hémocultures négatives, une IRM dorso-lombaire était réalisée. Elle a objectivé une arthrite de la hanche droite, associée à des lésions osseuses multiples secondaires du squelette axial évoquant une origine néoplasique. Une TDM thoraco-abdomino-pelvienne a montré la présence d'une masse pulmonaire gauche. La biopsie pulmonaire a révélé un adénocarcinome infiltrant.


English abstract

Procalcitonin (PCT) is a marker of severity of sepsis, whose absolute value and kinetics are correlated to the severity of the infection. We here report the case of a 55-yer old patient admitted to Rheumatology with feverish hyperalgesic lombosciatalgies. He had very high PCT level without any correlation with sepsis. Laboratory tests showed neutrophilic hyperleukocytosis at 15000 Item/mm3 associated with CRP and PCT serum at 305 mg/l and 2,5ng/ml respectively. Given this suggestive sepsis presentation, bloodcultures were performed and probabilistic antibiotic treatment was introduced. MRI of dorsolumbar spine was performed due to the absence of favorable outcome of patient as well as the discrepancy between PCT levels which were very high and negative blood cultures. MRI showed arthritis in right hip associated with multiple secondary bone lesions of the axial skeleton of supposed neoplastic origin. Thoraco-abdominopelvic CT scan showed left lung mass. Lung biopsy showed an infiltrating adenocarcinoma.

Key words: Procalcitonin, pulmonary adenocarcinoma, sepsis