Article abstract


Le dispositif intra-utérin (DIU) constitue la méthode contraceptive la plus utilisée dans le monde. Sa migration trans-utérine est une complication rare et son incidence est estimée dans la littérature de 1/350 insertions à 1/10000 insertions. Nous rapportons le cas d'une patiente âgée de 40 ans, chez qui un DIU a été posé il y a 12 ans environ, ayant consulté pour des douleurs pelviennes et des lombalgies droites associées à une hématurie intermittente et des brûlures mictionnelles. Le bilan radiologique a mis en évidence un dispositif intra utérin calcifié en intra vésicale. Une cystotithotomie a été réalisée sans difficulté particulière permettant l'extraction du calcul et du DIU. Une sonde urinaire a été laissée en place pendant 5 jours puis retirée. Les suites opératoires ont été simples.


English abstract

The intrauterine device (IUD) is the most common contraceptive method used in the world. Transuterine migration is a rare complication, accounting for 1/350 - 1/10000 insertions in the literature. We report the case of a 40-year old patient, who had had an IUD insertion 12-year before, presenting with pelvic and right lower back pain associated with intermittent hematuria and burning during urination. Radiological assessment showed calcific deposits on intra bladder IUD. The patient underwent cystostomy, without any difficulty, allowing stone and IUD extraction. A urinary catheter was left in place for 5 days and then withdrawn. The postoperative course was uneventful.

Key words: Migration, intrauterine device, bladder